Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Vidéo

Le Temps moderne. « C’est toi et ta chance »

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

Lundi 30 mars 2020

Le documentaire « Le temps moderne » est consacré aux témoignages de livreurs de repas à bicyclette chez Deliveroo et Uber. Rencontre avec la réalisatrice, Adèle Edwards. Propos recueillis par Alain Raynal.

Le Temps Moderne from Adèle Edwards on Vimeo.

Par la réalisation de ce documentaire et la rencontre avec les jeunes livreurs de repas à bicyclette, qu’est ce qui vous a particulièrement marqué, et qu’avez vous appris ?

Adèle Edwards : « J’ai découvert et beaucoup appris sur la face cachée de ce métier de livreur à vélo, sur son fonctionnement et y compris sur les manières de détourner le système. J’ai été impressionnée par leur rapport au temps et cette activité chronophage qui les empêchent de se projeter. Il leur est difficile de se poser car tout temps perdu est de l’argent perdu. Le regard toujours fixé sur leur téléphone et par peur de perdre une course, j’ai senti chez eux une tension et une pression permanente dans leur regard.
Pour réaliser dans ces conditions là le film, j’ai du m’adapter à leur activité, les garder concentrés, rester en permanence par la pensée avec eux. J’ai toujours chercher à établir un rapport de confiance et conserver un lien, y compris après le film ».

Vous terminez vos études. Quels sont vos projets comme réalisatrice et comment envisagez vous votre avenir professionnel ?

Adèle Edwards : « Comme étudiante, j’avais déjà réalisé fin 2018 « Nos coeurs dénudés ». Un documentaire avec quatre jeunes parlant de leurs rapports au corps et au désir. Actuellement, dans le cadre d’un stage, je travaille pour une commande de l’INRA sur une vidéo spécifiquement scientifique.
Après « Le temps moderne » je souhaite pour la période à venir me lancer dans un documentaire de 52 minutes, projet pour lequel je recherche un producteur. Un film dans lequel j’aborderai la relation entre la vieillesse et la féminité. Je suis donc pour cela à la recherche de personnages documentaires féminins.
Quant à mon avenir professionnel, j’aimerai me lancer sur des projets personnels.
Pour cet été, comme pour les étés précédents, je prévois d’effectuer un contrat de quatre mois avec une compagnie d’assurance pour le rapatriement d’assurés. Un contrat IMA (Inter Mutuelles Assistance) rémunéré, ce qui me permettra ensuite de consacrer du temps pour travailler à l’écriture et aux repérages de mon projet documentaire. »

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Revue

COMMANDER TRAVAILLER AU FUTUR N°5 Au sommaire : Portraits de travailleuses et de Travailleurs. Elles et ils exercent les métiers de taxi, de technicien du...

Revue

TaF, c’est à la fois une revue trimestrielle, une plateforme numérique coopérative et l’organisation de colloques.

Revue

En posant de fait et de manière centrale la question du travail, la pandémie de Covid-19 soulève celle des modes de production.