Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Article

Covid-19. « Cinq années de progrès pour éradiquer la pauvreté au travail ont été anéanties »

La revue de presse hebdomadaire de TaF. La crise du Covid-19 devrait provoquer le chômage de plus de 200 millions de personnes dans le monde en 2022, les femmes et les jeunes travailleurs étant les plus touchés.

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

TaF a vu, lu, entendu… n°50. La reprise timide en matière d’emploi et l’aggravation des inégalités font craindre que le COVID-19 ne laisse des traces durables à long terme. Les prévisions de l’OIT concernant le marché du travail mettent en évidence le danger de voir le COVID-19 laisser derrière lui des inégalités géographiques et démographiques croissantes, une hausse de la pauvreté et moins d’emplois décents.

Covid-19 : le chômage mondial passera au-dessus de la barre des 200 millions en 2022. La crise économique créée par la pandémie de Covid-19 devrait provoquer le chômage de plus de 200 millions de personnes dans le monde en 2022, les femmes et les jeunes travailleurs étant les plus touchés, a indiqué mercredi l’Organisation internationale du Travail (OIT).

ACTUALITÉ
Salaires. La promesse trahie faite aux travailleurs de l’ombre. Après avoir été applaudis de toutes parts, les salariés de deuxième ligne continuent de subir la rigueur. Face à un patronat qui freine des quatre fers, les syndicats appellent à négocier dans les branches et exigent une hausse du Smic.

« Je vais reprendre le travail la tête haute, j’ai eu mes droits » : Rachel Kéké et Sylvie Kimissa, salariées du nettoyage. Après vingt-deux longs mois de mobilisation, elles ont obtenu un accord améliorant leurs salaires et leurs conditions de travail. Une victoire pour ces femmes, novices en luttes syndicales.

Dans le bassin roannais, le renouveau du textile made in France. La vente de vêtements fabriqués en France regagne du terrain. Dans la Loire, bassin historique du vêtement, des PME automatisent à tout-va pour produire à moindre coût, et ainsi rivaliser avec les importations. A la clé, un redémarrage espéré de l’emploi.

Aux Etats-Unis, Amazon assouplit les conditions de travail après un rapport accablant sur les accidents. Le géant du commerce en ligne mesure la productivité des ouvriers chargés de trier, emballer et déplacer les colis. Des salariés accusent cette méthode de causer du stress inutile, en ne laissant pas assez de temps pour se rendre aux toilettes, par exemple.

« En Seine-Saint-Denis, on n’a pas besoin que d’inspecteurs de police. Il faut aussi des inspecteurs du travail ! » Les agents de l’inspection du travail du 93 ont manifesté jeudi pour demander des recrutements.

Claudia Senik : « Dignité du travail contre indignité de la pauvreté, est-on placé devant un dilemme ?» Pour l’économiste Claudia Senik, le socle de sécurité financière offert par le revenu de base devrait simplement permettre aux gens d’échapper à l’urgence de la survie et de trouver un travail qui ait du sens pour eux.

Emploi : 30% des actifs considèrent que leur travail est inutile. Trouvez-vous que votre travail est utile ? Si votre réponse est non, vous n’êtes pas seul. Une étonnante étude du ministère du Travail affirme que près d’un tiers des actifs ressentent leur travail comme inutile.

La charge mentale, l’ennemie silencieuse du bien-être au travail. A force de multiplier les tâches, on peut finir par détester un poste dont on était fier. Quatre études de cas inspirantes, pour renouer avec le bien-être au travail.

« Uber cherche à faire émerger un droit du travail qui soit compatible avec son modèle économique fragile ». La plate-forme a annoncé un accord historique avec le syndicat britannique GMB. 

COVID-19
Le Covid a modifié les conditions de travail d’un salarié sur deux. L’épidémie a fortement dégradé les conditions de travail pour un salarié sur dix mais les a amélioré pour un sur vingt, selon une enquête publiée ce vendredi par le ministère du Travail.

Comment le Covid-19 a « dégradé » les conditions de travail pour les femmes. Selon une étude publiée ce vendredi, les femmes considèrent leurs conditions de travail plus dégradées par la crise sanitaire que les hommes.

La crise pourrait accélérer de nouvelles formes de travail. Les Français ont goûté la liberté d’organisation et aspirent à exercer leur activité professionnelle différemment.

VIOLENCES
Rozenn, 19 ans, licenciée par Chronodrive après avoir défendu des salariées harcelées. Rozenn Kevel s’est lancée corps et âme dans le combat ­syndical. Chez Chronodrive à Toulouse, face à une direction restant sourde aux plaintes des salariées, la jeune préparatrice de commandes a dénoncé les violences sexuelles ayant cours dans cette filiale d’Auchan. Et a été licenciée peu après. Convoquée ce vendredi aux prud’hommes, elle espère faire entendre à son procès que « les femmes doivent pouvoir se défendre sans être virées ».

Travail : la lutte contre les violences faites aux femmes vaut plus qu’un symbole. Associations, syndicats et ONG déplorent la position minimaliste du gouvernement sur les violences et le harcèlement dans le monde du travail. Ils appellent les parlementaires à suivre les recommandations de l’OIT.

Ratification d’une convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement au travail. Ratification – a minima, déplorent syndicats et associations féministes – de la convention de l’OIT sur les violences et le harcèlement au travail.

Violence et harcèlement au travail : la CGT demande au gouvernement d’aller plus loin. Le projet de ratification par la France de la convention 190 de l’Organisation internationale du travail contre la violence et le harcèlement au travail est présenté en Conseil des ministres ce mercredi. Il ne prévoit aucune modification de la législation hexagonale, déjà « conforme », selon le gouvernement. Une position contestée par la CGT et deux ONG.

Violences conjugales : lorsque les victimes sont salariées, les employeurs ont-il un rôle à jouer ? La France s’apprête à ratifier une convention de l’Organisation Internationale du Travail sur les violences sexuelles. Syndicats et associations féministes auraient souhaité que de nouvelles mesures soient inscrites dans la loi. La crise a brutalement sensibilisé les DRH à la problématique des violences conjugales.

TÉLÉTRAVAIL
Télétravail allégé dès le 9 juin. «Le retour dans les entreprises risque de générer des tensions». Les préconisations du ministère du Travail pour faire revenir les salariés progressivement dans les murs des entreprises à compter du 9 juin sont dans la droite ligne de l’Accord national interprofessionnel sur le télétravail signé fin novembre. Mais elles ne répondent pas au besoin de faire face aux risques psychosociaux qui risquent d’exploser à cette occasion, prévient Jérôme Vivenza, responsable santé au travail à la CGT.

Fonction publique : 3 jours de télétravail par semaine à partir du 9 juin. En raison d’une situation sanitaire améliorée, un assouplissement progressif de certaines mesures mises en place est prévu. Le télétravail 5 jours par semaine ne sera plus la règle à partir du 9 juin 2021. Le calendrier du retour sur le lieu de travail pour les agents de la Fonction publique est précisé dans une circulaire publiée le mercredi 26 mai 2021 par le ministère de la Fonction publique.

Télétravail : Difficile de se déconnecter après le travail. Google étudie l’impact de l’utilisation d’un même smartphone pour la vie professionnelle et personnelle.

Au travail, jouer oui, « gamifier » non ! Une nouvelle tendance a ainsi fait son apparition dans les organisations modernes : la « gamification », de l’anglais « game », le jeu, terme parfois traduit en français par « ludification ». L’objectif ? Utiliser les principes du jeu pour rendre le travail plus agréable et, par là même, améliorer l’implication des employés.

Travail au bureau : la pandémie laissera une trace durable. Selon une étude menée par Forrester, 30 % seulement des entreprises ont l’intention d’adopter un modèle de retour au bureau complet après la crise.

Vivre au temps du télétravail : un phénomène qui ne se cantonne pas à la maison. Hôtels, restaurants, cafés, bureaux externes, espaces de coworking ou encore cabane au fond de son jardin… Voilà comment les travailleurs échappent aujourd’hui à la familiarité de leur « chez soi ».

_______

Image Paolo Trabattoni / Pixabay.

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Article

Premier bassin d’emploi en Europe, l’Île-de-France représente 23% de l’emploi salarié en France. Si elle est une région attractive, l’Île-de-France est aussi marquée par...

Revue

Commander le 7e numéro de la revue Travailler au Futur Au sommaire : La comédienne Corinne Masiero nous parle travail. Thomas Coutrot, économiste et...

Article

COMMANDER LE HORS-SÉRIE KARL MARX ET LE TRAVAIL. De grands textes de Karl Marx toujours d’actualité, présentés et analysés par de grands chercheurs français...