Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Article

« Frichti a peur de nous, parce qu’ils savent comment on nous a traité »

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

Jeudi 29 avril, les livreurs Frichti étaient rassemblés aux Prud’hommes de Paris pour la séance de conciliation. 84 personnes saisissent le Conseil des Prud’hommes, selon leur avocat Maître Kevin Mention. L’enjeu pour eux est la reconnaissance de leur statut de salariés. Un des livreurs, Cheick Koné, témoigne de la dureté du travail pendant le confinement.

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Revue

Commander Travailler au Futur n°6 Au Sommaire : Exclusif ! Grand entretien avec François Hommeril, Président de la Confédération Générale des Cadres. Technologies et...

Revue

COMMANDER TRAVAILLER AU FUTUR N°5 Au sommaire : Portraits de travailleuses et de Travailleurs. Elles et ils exercent les métiers de taxi, de technicien du...

Revue

TaF, c’est à la fois une revue trimestrielle, une plateforme numérique coopérative et l’organisation de colloques.