Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Article

« Il va falloir se rendre compte que les gens ne sont plus corvéables à merci ! »

La revue de presse hebdomadaire de TAF. Pour l’ONU et l’OIT, une reprise inégale risque de saper la confiance et la solidarité et rendre le monde plus vulnérable aux crises futures, notamment face au changement climatique.

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

« Il va falloir se rendre compte que les gens ne sont plus corvéables à merci ». Entre février 2020 et février 2021, le secteur, déjà sous tension, a perdu 237 000 employés. La crise sanitaire a fini par accentuer le malaise de professionnels peu reconnus.

70.000 emplois à pourvoir dans l’industrie en France « mais nous n’arrivons pas à recruter », dénonce Agnès Pannier-Runacher. Dans l’industrie, « la difficulté est de trouver les bons profils et d’attirer des jeunes et des personnes en reconversion », selon la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher.

Emploi : six chômeurs racontent leurs difficultés à retrouver un travail malgré leurs démarches. Bassins d’emploi trop éloignés, discriminations de tout ordre, licenciements qui débouchent sur une « descente aux enfers »… Des demandeurs d’emploi racontent à franceinfo les difficultés qu’ils rencontrent.

Le Secrétaire général des Nations Unies appelle à une action accélérée en matière d’emploi et de protection sociale. Une reprise inégale risque de saper la confiance et la solidarité et rendre le monde plus vulnérable aux crises futures, notamment face au changement climatique. En réponse à cette situation, les Nations Unies et l’OIT ont mis en place un « accélérateur mondial » afin de garantir un financement mondial pour créer 400 millions d’emplois et étendre la couverture sociale à 4 milliards de personnes actuellement sans protection.

DROIT. Jeune diplômé, cadre, travailleur précaire… Voici ce que la réforme de l’assurance-chômage change pour vous. Le second volet d’une réforme phare du quinquennat, qui introduit un nouveau mode de calcul de l’allocation chômage, entre en vigueur vendredi. Franceinfo vous explique ce que cela va concrètement changer pour vous, selon votre profil.

Réforme de l’assurance-chômage : les contrevérités du gouvernement. Avant l’entrée en application de la réforme ce vendredi, l’exécutif a martelé sa nécessité. Quitte à s’arranger avec la réalité du marché du travail. Florilège.

SANTÉ. Un appel à mettre fin aux décès et aux blessures sur le lieu de travail. Les nouveaux risques professionnels à l’ère de la connectivité et les défis auxquels sont confrontés les groupes défavorisés ont également figuré en tête de l’ordre du jour de cette discussion virtuelle de quatre jours.

Accidents du travail : des morts invisibilisés. En 2019, en France, 733 salariés sont morts dans un accident du travail. Pourtant, ce problème structurel reste au second plan, comme si ces morts devaient rester invisibles, explique dans sa chronique la journaliste du « Monde » Anne Rodier, en s’appuyant sur deux ouvrages récents qui décryptent ce phénomène.

Harcèlement au travail : un manuel pour « redonner du pouvoir aux salariés ». Cette avocate de 38 ans, spécialiste en droit du travail, signe un « Manuel contre le harcèlement au travail ». Son objectif : vulgariser le droit pour aider les salariés en souffrance.

Le rôle clé du médecin du travail. Interface entre la direction et le personnel, ce spécialiste de la prévention des risques liés au travail préserve la santé des salariés, tout au long de leur parcours professionnel.

Pays de Lorient. Bientôt une clinique du travail pour se pencher sur sa carrière ou panser ses maux. Floriane Carême va ouvrir dans la zone de Kerhoas, à Larmor-Plage près de Lorient (Morbihan), la clinique du travail. On y trouvera toutes les réponses pour se sentir bien ou évoluer dans son travail.

DÉBATS. Entreprise sans chef : l’avenir d’une utopie. Le concept d’entreprise libérée, qui fait le pari de la responsabilité et de l’autonomie des salariés, porte une utopie diffusée depuis des décennies, mais dont la pérennité dépend souvent de celle de son créateur.

Travail : la fin de l’ambition ? Perte de repères, moindre motivation, nouvelles priorités : nous sommes de plus en plus nombreuses à ne plus nous satisfaire du modèle unique du “toujours plus” – d’argent, de statut, de pouvoir. Le Covid n’a fait qu’accélérer le processus. Mais alors, l’avenir est-il forcément au renoncement ?

La semaine de quatre jours a-t-elle de l’avenir ? En juillet dernier, l’Islande a dévoilé les résultats du plus vaste projet de la planète, visant à tester l’efficacité de la semaine de 4 jours. En France, des entreprises aussi se sont lancées, comme la jeune pousse Welcome to the Jungle.

Nicolas Bouzou : le retour de la valeur travail. Les plans d’investissement sont nécessaires pour préparer l’avenir, mais collectivement, il va falloir aussi travailler plus.

« Travailler. La grande affaire de l’humanité » : vers un autre travail. Notre relation au travail est bien plus complexe que ce que la plupart des économistes traditionnels voudraient nous faire croire, estime l’anthropologue James Suzman. Selon lui, moins unis par les liens familiaux ou sociaux que dans les petites communautés rurales, les citadins rattachent leur identité sociale à leur travail.

La société du travail ou le spectre de l’ubérisation. Le hors-série « Les révolutions du travail » décrypte les rouages de l’entreprise Uber, qui, en un temps record, a bouleversé la planète travail, mettant en émoi les gouvernements et les juristes dans les pays où elle s’est installée et marquant le retour de nouvelles formes de servage.

RTT, formation… les profondes mutations du de l’univers du travail en 30 ans. Face au risque de l’ubérisation des emplois, le salariat a résisté. Le dialogue social est devenu plus constructif. Mais, depuis trente ans, la France n’a toujours pas su vaincre son chômage de masse. Explications.

TÉLÉTRAVAIL. Avec le télétravail, 47 % des cadres sont prêts à déménager à la campagne. Près d’un cadre sur deux envisage de déménager à la campagne depuis la généralisation du télétravail, selon la dernière enquête de Robert Walters. Le cabinet constate ainsi que depuis le début de la crise du Covid-19, de nouvelles tendances, telles que le “nomadisme numérique” et la “migration professionnelle”, se sont renforcées.

Après le télétravail, la menace d’une « télémigration ». En prouvant que le travail à distance est possible, la crise sanitaire pourrait engendrer une nouvelle vague de délocalisations : celle des métiers de bureau, qui risquent de quitter l’Europe pour des pays émergents.

Domicile, train, café… le travail « en distanciel » dans tous ses états. À domicile, dans le train, au café… Les alternatives pour le télétravail (et la convivialité) ne manquent pas.

Image Free-Photos / Pixabay.

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Revue

Commander le 7e numéro de la revue Travailler au Futur Au sommaire : La comédienne Corinne Masiero nous parle travail. Thomas Coutrot, économiste et...

Article

COMMANDER LE HORS-SÉRIE KARL MARX ET LE TRAVAIL. De grands textes de Karl Marx toujours d’actualité, présentés et analysés par de grands chercheurs français...

Revue

Commander Travailler au Futur n°6 Au Sommaire : Exclusif ! Grand entretien avec François Hommeril, Président de la Confédération Générale des Cadres. Technologies et...