« Le travail en débat » n°4

Vendredi 3 juillet 2020

TaF a vu, lu, entendu pour vous…

À mesure que s’aggrave la crise de l’emploi, l’OIT met en garde contre une reprise incertaine et incomplète du marché du travail La dernière analyse de l’Organisation internationale du Travail sur l’impact du COVID-19 sur le marché du travail révèle que son impact a été plus sévère que prévu et propose trois scénarios pour le second semestre 2020.

Télétravail : PSA envisage un passage massif au travail à domicile Le constructeur automobile souhaite réaliser des économies et avance des questions de bien-être des salariés afin de passer en télétravail quelque 18 000 employés, dans les branches hors production.

Politique industrielle. « Pensons en filière de la matière première au produit fini » suggère Mireille Bruyère, spécialiste de l’emploi et du travail Alors que la crise sanitaire a précipité les restructurations et les licenciements massifs, des voix s’élèvent pour exiger une véritable politique publique de l’industrie, qui favorise relocalisations et circuits courts.

La frontière vie privée/travail mise « à rude épreuve » pendant le confinement, selon un sociologue Le confinement imposé par la crise sanitaire « a mis à rude épreuve » la frontière entre vie professionnelle et vie privée pour les salariés en télétravail, estime la sociologue Anca Boboc dans La Revue des conditions de travail de juin.

Des profils tech en quête de sens au travail Les professionnels de la tech semblent avoir mis à profit le confinement pour décortiquer les fondements de leur métier. Focus sur ce qu’ils attendent désormais de leur entreprise et de leur activité.

La médecine du travail, une profession qui se sent mal aimée Parfois jugés absents lors de la crise sanitaire, les médecins du travail confient un sentiment d’injustice. À l’heure où se prépare une réforme de la santé au travail, la profession, en mal de reconnaissance, attire peu la jeune génération.

Coronavirus: le sort des travailleurs migrants inquiète l’OIT L’Organisation internationale du travail (OIT) s’attend à ce que des millions de travailleurs migrants, confrontés au chômage en raison de la maladie Covid-19, reviennent dans leur pays d’origine,  avec le risque de « graves conséquences sociales et économiques ».

La France devrait redoubler d’efforts contre la violence dans le monde du travail Le gouvernement devrait ratifier dans les meilleurs délais la Convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement, et mener des réformes à l’échelle nationale.

Les jeunes sans diplôme évincés du marché du travail Le niveau de diplôme des Français a sensiblement progressé en 40 ans. Mais, conséquence, les possibilités de trouver un travail s’amenuisent pour ceux qui ne dépassent pas le brevet des collèges. Dans son rapport « Emploi, chômage et revenus du travail », l’Insee met en avant ce phénomène d’éviction.

Comment lutter contre les discriminations sur le marché du travail La France est un des pays d’Europe où les discriminations sont les plus importantes. Le Conseil d’analyse économique dévoile des mesures pour s’y attaquer.

Comment la crise bouleverse les relations de travail Des réseaux sociaux saturés d’images de réunions en visioconférence, des entreprises qui annoncent passer en télétravail intégral, des cadres parisiens qui déménagent à la campagne… La crise sanitaire a bouleversé la vision traditionnelle du « bureau ». S’agit-il d’une réaction conjoncturelle ou d’une lame de fond ? Et que se joue-t-il du rapport à l’entreprise dans cette évolution ? Éléments de réponse.

Travailler 4 jours pour travailler mieux Sans la crise financière de 2007-2008, la tendance, après des décennies de baisse graduelle du temps de travail, nous aurait conduit à bénéficier, aujourd’hui en 2020, d’une semaine de travail en moins sur l’année en moyenne. Mais c’est le scénario inverse qui déroule ses effets pervers. Quant au mirage de l’automatisation, de la digitalisation et l’intelligence artificielle censées soulager l’humain, il ne profite qu’à une infime minorité quand ce n’est pas l’exacte opposé qui se produit avec la précarisation à outrance des « ouvriers du net ». Et pourtant travailler moins apporterait plus… Par Michel Santi, économiste (*).

BLOG – La vraie question que pose le télétravail, c’est l’utilité du travail ! J’avoue avoir été très surprise ces derniers jours par des retours du grand confinement. Des personnes qui après deux mois de télétravail intensif me disaient en substance: “Mais si tout cela c’était du vent?” Tout cela? Tout simplement les missions, qu’il ou elle assumait sans se poser de question depuis des années dans leur entreprise, des tâches occupant leurs semaines de travail et assurant leur salaire de fin de mois.


A quoi ressemblera le travail demain ?, Bien-être au travail Stimulé par la crise sanitaire et le confinement, le télétravail s’est imposé dans les entreprises. Les organisations réfléchissent désormais à une forme hybride de travail équilibrant économies de locaux et maintien du collectif.

Leave A Comment

Create your account