Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Article

Les cadres attendent plus de respect des salariés

La revue de presse hebdomadaire de TAF. C’est “le respect des salariés” qui a pris le plus d’importance pour tous les cadres, puis la sécurité de l’emploi et l’engagement pour la diversité et l’inclusion ».

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

Les cadres attendent d’un employeur plus de « respect des salariés ». Le palmarès Universum, publié mercredi 30 juin, pourrait se résumer en trois mots : respect, sécurité, diversité. Ce sont les trois attentes des cadres qui ont le plus progressé en cette deuxième année marquée par le Covid-19. Un niveau de salaire compétitif reste, évidemment, la priorité, sans changement d’une année sur l’autre.

92 % des cadres s’inquiètent pour le travail hors des heures de bureau. Mooncard publie avec l’Institut Ifop la deuxième édition de son baromètre sur la charge mentale professionnelle. Selon leur “indice de charge mentale”, les femmes, mères de famille, sont le plus touchées par ce phénomène, avec un indice de 5,2/10.

Comment bien vivre ensemble au travail ? Les réponses d’une équipe de chercheuses rennaises. La chaire Vivre ensemble de la fondation Rennes 1 a interrogé longuement des salariés peu qualifiés sur leur perception du vivre ensemble en entreprise. Une enquête inédite qui sera présentée le 8 juillet 2021.

TÉLÉTRAVAIL

Télétravail : le nouveau protocole sanitaire encourage les entreprises à opter pour 2 jours par semaine. Dès le 1er juillet, les salariés pourront également retrouver les jauges normales dans les cantines et retirer leurs masques sous certaines conditions.

Télétravail : le chèque bureau, une idée qui fait son chemin. Avec l’idée d’un dispositif qui permettrait à tout salarié d’accéder au bureau de proximité de son choix, les intérêts des télétravailleurs pourraient rejoindre ceux de l’immobilier de bureau, explique, dans sa chronique, Anne Rodier, journaliste au « Monde ».

MOBILITÉ

Frais de transport domicile-travail : ce que votre employeur doit vous rembourser. À quel niveau de prise en charge avez-vous droit pour vos déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail ? Décryptage de Margaux Berbey, juriste en droit social pour les Éditions Tissot, éditeurs de documentations spécialisées en droit du travail depuis plus de 40 ans pour les RH et les CSE.

« Peut-on réduire les distances entre domicile et travail quel que soit le cadre de vie ? » Les experts de la mobilité Christophe Gay, Sylvie Landriève et Agathe Lefoulon expliquent que la crise sanitaire liée au Covid-19 constitue une occasion de repenser la mobilité liée au travail.

Quand notre rapport au monde du travail change, notre rapport aux territoires et au management change aussi. Parmi les effets de la pandémie, l’un concerne notre rapport au travail. Comme pour d’autres phénomènes, l’année qui s’est écoulée a joué un rôle d’accélérateur : tout était déjà en place, mais il aura fallu une crise mondiale pour que des mécanismes discrètement à l’œuvre ne deviennent sociétaux. Si l’on est encore loin de pouvoir parler d’une réelle recomposition territoriale, il n’en demeure pas moins que les territoires situés à la grande périphérie des métropoles, comme les espaces plus lointains mais considérés comme agréables, vont être impactés par le développement du télétravail et l’affirmation de nouveaux modes de vie.

MODES DE TRAVAIL

Le bureau idéal post-Covid ? Tout sauf le flex-office. Selon une étude de la chaire Essec Workplace Management, la majorité des salariés voient dans le bureau fermé l’espace de travail idéal. Rejetant l’open-space, le flex-office, et même le co-working.

Open space, flex office… ces modes de travail dont les salariés ne veulent plus. Une étude réalisée par la chaire Essec Workplace Management lève le voile sur les envies des salariés en matière d’espaces de travail.

DROIT

Allongement du congé paternité : vers une répartition plus égalitaire des tâches au sein des couples ? Les vingt-huit jours accordés aux pères d’enfants nés à partir de ce 1er juillet pourraient aider à rééquilibrer le partage des tâches domestiques et parentales, encore largement assumées par les femmes.

OPINIONS

Ce que le futur du travail ne sera pas. Les bouleversements provoqués par la crise sont tels qu’il est difficile de déterminer l’évolution du type d’activité qui sera privilégié, de l’aménagement des bureaux, du management. En attendant que la réalité dessine les contours de ce « travail d’après », nous avons envisagé ce qu’il ne sera pas… ou plus.

« Un futur sans travail : ce scénario, nous devons le prendre très au sérieux ». « A World Without Work : Technology, Automation, and How We Should Respond », sorti en décembre 2020 (non encore traduit en France), a été primé par de nombreux médias anglo-saxons (« Wall Street Journal », « Financial Times », « Fortune »…). Dans une interview exclusive aux Echos START, son auteur, Daniel Susskind, qui enseigne à Oxford et au King’s College à Londres, nous éclaire sur les enjeux d’un futur où le travail va se raréfier et nous explique comment s’y préparer.

MONDE

Vers une organisation internationale des entreprises ? Depuis un siècle, le niveau technique et social et la qualité environnementale, auxquels aspirent les Etats, sont devenus indissociables du développement des firmes. L’harmonisation mondiale de la fiscalité des entreprises va donc au-delà d’un ajustement de la concurrence entre Etats, explique dans sa chronique le professeur en sciences de gestion Armand Hatchuel.

Il faut compter sur les syndicats pour une reprise centrée sur l’humain après le COVID-19. Il faut compter sur les syndicats qui jouent un rôle important pour combattre la pandémie et assurer une reprise centrée sur l’humain, souligne la nouvelle édition du Journal international de recherches syndicales publiée par le Bureau des Activités pour les Travailleurs de l’OIT.

Les migrations de main d’œuvre dans le monde en hausse de cinq millions. Selon un nouveau rapport de l’OIT, le nombre de travailleurs migrants internationaux est passé de 164 millions à 169 millions entre 2017 et 2019.

Image Mohamed Hassan/Pixabay.

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Article

Premier bassin d’emploi en Europe, l’Île-de-France représente 23% de l’emploi salarié en France. Si elle est une région attractive, l’Île-de-France est aussi marquée par...

Revue

Commander le 7e numéro de la revue Travailler au Futur Au sommaire : La comédienne Corinne Masiero nous parle travail. Thomas Coutrot, économiste et...

Article

COMMANDER LE HORS-SÉRIE KARL MARX ET LE TRAVAIL. De grands textes de Karl Marx toujours d’actualité, présentés et analysés par de grands chercheurs français...