Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Attention danger télétravail ? (1/4)

Au turbin ! le podcast qui parle du travail l’interroge le remet en cause et nous offre une pause. Je suis Amandine Mathivet et j’ai réalisé une série de quatre épisodes sur le télétravail et plus précisément sur les professionnels qui veillent à la santé et aux conditions de travail des salariés.

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp
Attention danger télétravail ? (1/4)
/

Nous voilà plus d’un an après le 17 mars 2020 où les pouvoirs publics ont décidé de recourir à un confinement massif de la population, entrainant une mise en place forcée du télétravail à 100% pour des millions de salariés. Le télétravail a alors été la solution permettant de concilier la poursuite de nombreuses activités économiques tout en tentant de limiter la propagation du virus. Fin mars 2020, selon une étude de la Dares (La Direction de l’Animation de la recherche, des Études et des Statistiques), un quart des salariés était en télétravail alors qu’en 2017 seulement 3% de salariés pratiquaient le télétravail au moins un jour par semaine. Rappeler ces données permet d’avoir en tête que le télétravail reste une pratique peu répandue et davantage pratiquée par les cadres. C’est donc un bouleversement des pratiques et des collectifs de travail qu’ont connus des millions de salariés. Ils ont dû alors s’adapter. Transformer leur salon en espace de travail, abandonner leur chaise à roulette pour leur canapé, troquer leur bureau pour une table basse et échanger leurs collègues avec leurs enfants, leur conjoint ou encore avec personne, hormis des visages aux fonds d’écran de mauvais gouts quand ça n’est pas tout simplement des écrans noirs. 

Je me suis alors demandée mais qui veillent aux conditions de travail de ces millions de télétravailleurs et télétravailleuses et comment mènent-ils leurs missions ? Pour ce premier épisode on va s’intéresser à l’inspection du travail et aux agents de contrôle qui se rendent dans les entreprises pour contrôler les employeurs, rappeler les règles et le droit du travail. Ils sont environ 2 000 agents de contrôle répartis sur tout le territoire pour faire respecter le code du travail dans les entreprises de toute taille, soit environ 2 millions d’établissements et 19 millions de salariés. Pour rappel ces dernières années ont été marquées par des réformes de l’inspection du travail qui ont eu pour effet de diminuer les effectifs et ainsi de limiter leurs actions de contrôle. Autant dire que Covid ou non leurs missions ne semblent ni essentielles ni prioritaires… Pourtant, depuis le début de cette pandémie et à plusieurs reprises, le gouvernement a parlé des inspecteurs du travail, soit pour freiner leurs interventions de contrôle dans les Ephad par exemple, en raison d’une pénurie de masque pour le personnel et d’un non-respect des protocoles sanitaires, soit récemment pour les mobiliser afin qu’ils fassent la chasse aux salariés qui se rendent de nouveau sur leur lieu de travail. Mais qui s’inquiètent des conditions de travail des télétravailleurs et télétravailleuses, de la totale confusion entre sphère privée et sphère professionnelle que cela implique et plus globalement sur les conséquences en termes de santé physique et psychique ?   

Pour tenter de répondre à ces questions, j’ai interrogé deux inspectrices du travail qui vont nous présenter leurs missions et nous raconter la manière dont elle travaille depuis plus d’un an. Nous entendrons Carole et Aurore, toutes deux inspectrices du travail en Ile de France et à Paris intra muros. Nous verrons comment le tététravail non encadré et généralisé, en plus de bouleverser les pratiques, d’exposer les salariés à des risques psychosociaux, échappe complètement aux organes de contrôles de l’inspection du travail. 

ÉCOUTER LE 2e ÉPISODE

TaF, c’est à la fois une revue trimestrielle, une plateforme numérique coopérative et l’organisation de colloques..

Pour vous abonner cliquez ici : Je m’abonne
L’objectif de TaF est de mettre en commun des informations, des documents, des idées, des contributions qui explorent et analysent le travail, sa place et son impact dans la société, dans la vie de tout un chacun et chacune, son sens, ses évolutions, ses bouleversements. Travailler au Futur est ouvert à celles et ceux qui veulent comprendre les enjeux liés au travail et toute personne engagée pour une alternative de progrès social, environnemental, économique, sociétal.

.

.

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Revue

Commander Travailler au Futur n°6 Au Sommaire : Exclusif ! Grand entretien avec François Hommeril, Président de la Confédération Générale des Cadres. Technologies et...

Revue

COMMANDER TRAVAILLER AU FUTUR N°5 Au sommaire : Portraits de travailleuses et de Travailleurs. Elles et ils exercent les métiers de taxi, de technicien du...

Revue

TaF, c’est à la fois une revue trimestrielle, une plateforme numérique coopérative et l’organisation de colloques.