Télétravail : « la distance accentue les risques de pratiques addictives au travail »

Vendredi 13 novembre 2020

TaF a vu, lu, entendu… n°21

Le télétravail ne fonctionne pas pour les pauvres, les jeunes et les femmes La pandémie de COVID-19 dévaste les marchés du travail dans le monde entier. Des dizaines des millions de personnes ont perdu leur travail, des millions d’autres sont carrément sorties de la population active et de nombreuses professions font face à un avenir incertain. Les mesures de distanciation sociale menacent les emplois exigeant une présence physique sur le lieu de travail ou des échanges en face à face. 

Télétravail : “la distance accentue les risques de pratiques addictives au travail“ Selon une étude Odoxa pour GAE Conseil, 75 % des Français jugent que les collaborateurs ayant une addiction risquent de la voir s’aggraver du fait du télétravail, et 41 % des salariés considèrent quant à eux, les pratiques addictives comme fréquentes en télétravail, bien plus que sur le lieu de travail. Un challenge pour les managers, mais aussi les employeurs, dont la responsabilité peut être engagée.

Chômage, dépression, suicide: les effets « dévastateurs » des confinements sur le monde du travail Tous les voyants sont au rouge, pour les chefs d’entreprise menacés de ruine financière et d’épuisement moral, comme pour les salariés, menacés eux par l’isolement, l’insécurité, l’usure, l’hyperstress. Marie Pezé, spécialiste de la souffrance au travail, dénonce ainsi « la violence policée des plans sociaux » et « celle désinhibée de certaines organisations de travail » contre des salariés « contraints de travailler bien qu’étant en chômage partiel », d’autres « sans aucun moyens de protection », d’autres encore « poussés à la démission ou à ‘l’abandon de poste' ».

Salaire, temps de récupération, inégalités… le travail en 5 questions (im)pertinentes Argent, repos, inégalités… Stop ! Avant d’aller accomplir notre « œuvre » quotidienne, prenons le temps d’examiner les réponses de nos experts pour nous donner du cœur à l’ouvrage !

Faut-il renoncer à ses aspirations pour trouver du travail ? Cas de conscience. Parmi les populations les plus touchées par la crise économique causée par l’épidémie de Covid-19, les jeunes « primo-entrants » sur le marché du travail. Ils doivent composer avec des offres de plus en plus rares et une expérience professionnelle quasi inexistante… Doivent-ils renoncer à leurs rêves ?

Bruno Bonnell : « Nous allons vers une transformation radicale du travail » Second volet de notre série d’articles* consacrée au sens du travail en période de crise avec, cette fois-ci, le regard d’un politique : Bruno Bonnell, entrepreneur et député LREM de la sixième circonscription du Rhône.

Ouvriers et employés : un travail sous contrôle Travail à la chaîne, tâches répétitives, contrôle hiérarchique permanent : ces contraintes sur le rythme de travail s’exercent de façon très inégale selon les catégories socioprofessionnelles. Ouvriers et employés ont peu d’autonomie dans le travail.

Emploi : une initiative pour trouver du travail Certains demandeurs d’emplois s’unissent pour trouver du travail. Une entreprise éphémère met par exemple en valeur les compétences de chacun, rapporte France 2, mercredi 11 novembre.  

Confinement : le droit du travail à l’heure de la « soft law » Le quinquennat Macron a été marqué par une évolution profonde du droit du travail, avec l’irruption d’un « droit mou » dont le protocole sanitaire concernant les entreprises – dont certaines dénoncent la cacophonie sur le cadre du télétravail -, est un exemple majeur.

Feu vert de l’Assemblée au budget 2021 « travail et emploi », en hausse L’Assemblée nationale a voté jeudi soir en première lecture le projet de budget 2021 pour le travail et l’emploi, en hausse de 400 millions d’euros, mais critiqué par des élus d’opposition comme « pas à la hauteur » au vu de la situation « dramatique » liée à la crise.

Le fil de l’histoire : Travail et Rémunération ! Episode 4 | SUN C’est le dernier épisode sur notre thématique sur le travail et la rémunération ! Aujourd’hui, on se penche sur le secteur du soin, ce que l’on appelle le « care ».

« Comment la génération Z va transformer le monde du travail » 55 ans plus tard, la célèbre chanson « My Generation » du mythique groupe de rock The Who est toujours d’actualité. Véritable hymne des années 60, elle dressait un contraste mordant entre les baby-boomers de l’après-guerre et l’ancienne génération dite « silencieuse ». Des différences générationnelles que l’on remarque toujours aujourd’hui. Appréciée des analystes pour expliquer les motivations de chaque tranche génération, cette « caractérisation » a surtout été amplifiée par les professionnels du marketing, cherchant à nourrir des stratégies commerciales lucratives.

Les villes moyennes, cadre de vie et de travail idéal pour les Français Une ville à taille humaine, offrant tous les services nécessaires à la vie quotidienne et avec un prix de l’immobilier accessible ? Le rêve pour les métropolitains, Franciliens en tête, qui seraient de plus en plus nombreux à souhaiter quitter les grandes villes suite au confinement. Un rêve qui pourrait devenir réalité, avec la part grandissante du télétravail.

Quand le statut d’autoentrepreneur fait chuter le revenu du travail Les vagues des licenciements et les faillites d’entreprises vont s’accélérer avec cette seconde phase de confinement dont il est difficile de dire aujourd’hui quand elle prendra fin. Mais on sait qu’elle frappera beaucoup de salariés et de non salariés, qu’ils soient employeurs ou créateurs de leur seul emploi. D’autant que le statut d’auto entrepreneur a déjà fragilisé beaucoup de professions comme le révèle, en creux, une étude de l’INSEE rendue publique le 30 octobre

Create your account