Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Article

Télétravail «obligatoire». Une vraie fausse bonne solution inégalitaire

Le télétravail ne concerne qu’un salarié sur trois. Les travailleuses et les travailleurs des services, du soin et du commerce, en contact avec des usagers ou des clients, donc les plus exposés au covid, n’y ont pas accès. La revue de presse hebdomadaire de TAF.

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

Covid : le retour du télétravail obligatoire trois jours par semaine. Le gouvernement a annoncé ce lundi soir que le travail à distance sera obligatoire trois jours par semaine dès le 3 janvier. Un quatrième jour est recommandé. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, tiendra une réunion ce mardi avec les syndicats et le patronat.

Convaincre est toujours plus efficace que contraindre. De conseils de défense en conférences de presse, le pouvoir tient régulièrement le pays en haleine pour tantôt annoncer des demi-mesures, tantôt dire le contraire de ses déclarations de la veille, ou encore ne rien dire !

Écouter ou réécouter « Attention danger télétravail ? » notre podcast en quatre épisodes sur le télétravail et plus précisément sur les professionnels qui veillent à la santé et aux conditions de travail des salariés. Au turbin ! le podcast qui parle du travail l’interroge le remet en cause et nous offre une pause réalisé par Amandine Mathivet, sociologue du travail.

Lutte contre le variant Omicron : une nouvelle série de mesures annoncée le 27 décembre 2021. Passe vaccinal, délai réduit pour la dose de rappel, télétravail obligatoire 3 jours minimum, rassemblements limités, retour du port du masque dans certains centres-villes, consommation d’aliments et de boissons interdite dans les transports collectifs… Service-Public.fr fait le point sur ces mesures.

Pourquoi le télétravail n’est pas une solution miracle pour protéger les salariés de la vague Omicron. En plus du passe vaccinal, le gouvernement veut croire que l’obligation de trois ou quatre jours de travail à distance permettra de contenir le Covid et son variant Omicron. Une mesure à la portée forcément limitée.

Télétravail: jusqu’à 50.000 euros d’amende pour les entreprises rétives. Les employeurs récalcitrants pourront être sanctionnés plus rapidement: une amende administrative allant jusqu’à 1.000 euros par salarié concerné, dans la limite de 50.000 euros, va être introduite pour réprimer les entreprises qui ne jouent pas le jeu du télétravail face au Covid-19.

Voir ou revoir « Le télétravail peut-il être un progrès ? » notre débat en visio conférence avec Suzy Canivenc (La Fabrique de l’Industrie) et Nayla Glaise (Eurocadres et Ugict-CGT).

12 changements au 1er janvier 2022. Revalorisation du SMIC, prolongation du dispositif MaPrimeRenov’, introduction d’un bouclier tarifaire énergie, nouvelle réglementation en matière de pension alimentaire ou de contraception… Découvrez 12 changements qui interviennent au 1er janvier 2022.

Trajets domicile-travail : vous pourrez payer les frais avec un titre-mobilité en 2022. Frais liés au covoiturage, à la recharge de sa voiture électrique ou à l’entretien de son vélo électrique… A partir du 1er janvier 2022, les entreprises auront la possibilité de délivrer des titres-mobilité qui permettront à leurs salariés de payer certains frais de déplacement domicile-travail.

Face aux conditions de travail, les doutes des futures sages-femmes. Alors que le secteur est en grève depuis le 24 décembre, les étudiantes en maïeutique redoutent les conditions de travail difficiles à l’hôpital.

Pères, encore un effort ! La revue « Travail, Genre et Sociétés » analyse, à travers trente entretiens menés avec des couples de différentes classes sociales, les transformations de la conjugalité et du salariat qui changent aussi les relations autour des tâches non rémunérées dans le cadre familial.

Droit du travail : Amazon lâche du lest aux Etats-Unis. L’entreprise créée par Jeff Bezos a signé un accord avec l’agence fédérale en charge des relations de travail. Il devrait permettre aux salariés de s’organiser plus facilement, même si Amazon combat toujours férocement les tentatives pour former des syndicats.

Bernard Friot : « Le travail, c’est nous qui le faisons, pas les capitalistes ». Dans un livre avec Frédéric Lordon, Bernard Friot révèle la part du « déjà-là communiste » dans les institutions françaises. Un modèle, dit-il, pour renverser ce qui tue le vivant sans en être tenu pour responsable : le capitalisme.

Santé au travail : affiches tous risques. On les reconnaît au premier coup d’œil dans les ateliers ou au détour d’un couloir d’entreprise. Objets familiers et incontournables, les affiches de l’Institut national de recherche et de sécu­rité (INRS) alertent les salariés sur les dangers du travail.

L’Insee remet les pendules à l’heure sur le travail des fonctionnaires. Dans une courte note de blog datée du 3 décembre 2021, deux économistes-statisticiens de l’Insee, Nicolas Carnot et Étienne Debauche, répondent à la question « Dans quelle mesure, les administrations publiques contribuent-elles à la production nationale ? ».


Image by Peter Olexa from Pixabay.

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Revue

Commander Travailler au Futur n°8 Dans le n°8 de la revue Travailler Au Futur, retrouvez notre grand entretien avec le secrétaire général de la...

Article

Premier bassin d’emploi en Europe, l’Île-de-France représente 23% de l’emploi salarié en France. Si elle est une région attractive, l’Île-de-France est aussi marquée par...

Revue

Commander le 7e numéro de la revue Travailler au Futur Au sommaire : La comédienne Corinne Masiero nous parle travail. Thomas Coutrot, économiste et...