Connect with us

Bonjour, que recherchez-vous ?

Contribution

Confinement : quand papa et maman travaillent

Martine Silberstein de la Compagnie Pourquoi se lever le matin !

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp

« Papa travaille dans un bureau », « maman est dans une usine», la plupart des enfants n’en savent guère plus sur ce qui occupe leurs parents. En mars 2020, des millions de familles ont vécu l’expérience de travailler et étudier ensemble à la maison, dans un espace plus ou moins adapté. Lu dans TaF n°7 : « les femmes n’ont été que 19% à considérer leurs conditions de travail comme très bonnes, contre 33% des hommes ». Qu’en disent les narrateurs des récits publiés par la compagnie sur le thème « travailler à distance » ?

Pendant le confinement, les salariés ont travaillé en présence de leur enfant mais quid de l’égalité entre papa et maman ?

Joumana a dû, à distance, continuer à diriger son entreprise d’insertion.  « Je m’installe dans la salle à manger, c’est mon bureau permanent. Mon mari part à 8h et revient à 19h, ici, il n’arrive pas à se connecter. Je combine mon travail et les devoirs des enfants. Mes garçons ont besoin de moi à des moments où je suis en train de travailler et du coup, je deviens facilement irritable. J’alterne mes journées entre télétravail, devoirs et organisation de la maison au quotidien.».

Avec ses collègues, Aurélie a créé et alimenté une chaine YouTube pour ses élèves de maternelle. Elle a aussi appelé toutes les familles, plusieurs fois. « Mon petit garçon est en CP. Mon compagnon est responsable de production dans une boîte d’informatique ; il fait des horaires à rallonge. Pendant le confinement, il était en télétravail de 9 heures à 19 heures,  s’arrêtait juste pour le déjeuner. Cela a été un peu compliqué, il ne fallait pas faire de bruit car il était presque tout le temps en visioconférence avec son équipe. Or, je devais aussi m’occuper de notre fils, l’aider dans ses leçons et lui proposer des activités. »

Même chose pour Julia, gestionnaire du personnel dans une DRH. « J’ai repris mon télétravail à plein-temps. Mon conjoint a un métier de service dans l’après-vente, il est donc tout le temps au téléphone. Comme j’ai besoin de me concentrer dans mon métier, je me suis donc retranchée dans la chambre. Je m’étais mis une planche sur une chaise, c’était un peu bancal et ergonomiquement ce n’était pas terrible ». « Mes enfants ne comprennent pas pourquoi je travaille autant. Ce qu’ils voient, c’est que je suis sur un ordinateur, pour eux, c’est de la paperasse. »

Les mamans ont des conditions de travail plus « bancales » que les papas … mais il y a des exceptions

Pour Yannick, chercheur en sciences sociales, « Notre appartement est devenu un lieu de travail lieu partagé avec ma femme, et nos deux filles de 4 et 13 ans. Nous étions quatre dans un espace de 70 m². Au début, ma femme et moi avons travaillé sur la table du salon, en nous occupant en parallèle de la petite dernière dans la même pièce. Mais cela s’est rapidement révélé difficile pour moi, qui me déconcentre très facilement… Du coup, j’ai acheté en ligne un petit bureau sur roulettes susceptible de rentrer dans un petit recoin. Entre la nuit et la journée, je passais donc le plus clair de mon temps dans cette chambre de 11 m². »

Et qui s’occupe de l’enfant quand il ne veut plus faire la sieste ?

Chez Camille, ingénieur, « À la maison, dans un espace très restreint, un grand salon et la chambre de notre enfant, nous étions trois en télétravail, ma femme, ma petite fille avec l’enseignement à distance et moi-même. Notre fille de cinq ans préférait, bien sûr, être avec nous plutôt que dans sa chambre. Trois dans la même pièce ! Moi je devais faire pas mal de réunions. Ma femme aussi. Dans ces journées on découpait quelques heures pour enseigner auprès de notre petite fille. On était sur plusieurs fronts.  Ma compagne avait planifié ses entretiens téléphoniques quand notre fille faisait la sieste l’après-midi. Puis très vite, elle ne voulait plus. Il a fallu s’adapter, elle était mieux avec nous et n’avait plus d’activités où se dépenser. »

Pourquoi les parents ne seraient-ils pas égaux devant la difficulté ?

Chez Alfred, responsable d’un service d’économie agricole « Mon épouse avait trois à quatre réunions par jour, j’en avais également un certain nombre, et durant celles-ci nous devions rester discrets. Si nous deux disposions d’un portable professionnel, nous n’avions qu’un ordinateur pour les trois enfants. On s’est un peu marché sur les pieds, la wifi ne passait pas dans toutes les pièces… Nous n’avons pas vécu ces semaines de manière totalement sereine. Les enfants ont eu beaucoup de devoirs, des cours en visio, les enseignants ont été très présents. Nous, les parents on a fait un autre métier : prof de math, d’anglais, de français… Certains jours, c’était très difficile de coordonner les activités de chacun. » 

Comment réagit une jeune fille quand elle réalise  que sa mère n’est pas reconnue à sa juste valeur ?

Pour Bilie, assistante, « Quand ma fille, m’a vue travailler pendant le confinement, elle m’a dit : « Ce que tu fais là, ce n’est pas un travail d’assistante… Ça veut dire que tu comprends la logique des contrats d’assurance ! ». Du coup, elle a commencé à m’appeler : « La poule aux œufs d’or » .  Elle m’a dit : « Tu ne vas pas rester dans la cuisine durant toutes ces journées ! ». Elle a déplacé mon écran et m’a donné une chaise de bureau ».

« Papa travaille dans un bureau », « maman est dans une usine», moi je rêve d’un monde où les enfants pourraient se rendre sur le lieu de travail de leur papa, de leur maman.

Lire aussi les autres articles de la Compagnie Pourquoi se lever le matin ! :

Laissez-nous un commentaire

Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Login

Leave a Reply

Revue

Commander Travailler au Futur n°8 Dans le n°8 de la revue Travailler Au Futur, retrouvez notre grand entretien avec le secrétaire général de la...

Article

Premier bassin d’emploi en Europe, l’Île-de-France représente 23% de l’emploi salarié en France. Si elle est une région attractive, l’Île-de-France est aussi marquée par...

Revue

Commander le 7e numéro de la revue Travailler au Futur Au sommaire : La comédienne Corinne Masiero nous parle travail. Thomas Coutrot, économiste et...